ACOBIOM et CHU de Montpellier : un partenariat sur l’insuffisance cardiaque (projet MeDIAGSTOLE)

Médecine de Précision - Biomarqueurs et Diagnostics

ACOBIOM et CHU de Montpellier : un partenariat sur l’insuffisance cardiaque (projet MeDIAGSTOLE)

ACOBIOM et le CHU de Montpellier : un partenariat sur l'insuffisance cardiaque (projet MeDIAGSTOLE)

ACOBIOM, société spécialisée dans l’identification de biomarqueurs et dans le développement de diagnostics innovants, annonce aujourd’hui la signature d’un partenariat avec le CHU de Montpellier dans le cadre du programme de recherche clinique MeDIAGSTOLE.

Ce projet (NCT04699890) vise à développer des outils de diagnostic de l’insuffisance cardiaque du ventricule gauche à fraction d’éjection préservée (IC/FEp) et à participer à la mise en place d’une médecine personnalisée pour les patients atteints de cette forme d’insuffisance cardiaque (IC/FEp), représentant 50% des cas d’insuffisance cardiaque du ventricule gauche.

En effet, l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée (IC/FEp) est une pathologie difficile à diagnostiquer et à gérer cliniquement en l’absence de traitement ciblé.

L’IC/FEp touche la population âgée avec des comorbidités telles que l’hypertension, l’obésité, l’anémie et la fibrillation auriculaire.

En l’absence de marqueurs biologiques ou biomarqueurs spécifiques, son diagnostic est basé sur l’imagerie cardiaque, l’échocardiographie ou cathétérisme pour mesurer l’altération de la relaxation et du remplissage cardiaque. Différente de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite (IC/FEr), cette pathologie entraîne de forts impacts médicaux et économiques, et notamment des hospitalisations répétées (Braunwald, 2015; Ponikowski et al., 2016).

L’identification de nouveaux biomarqueurs, génétiques et / ou cellulaires, spécifiques de l’IC/FEp, objet du programme de recherche clinique MeDIAGSTOLE, serait une innovation importante pour la prise en charge des patients souffrant de ce sous-type d’insuffisance cardiaque.

Dans le cadre de ce programme de recherche clinique, promu par le CHU de Montpellier et porté par le service de cardiologie du Pr Roubille, le CHU a décidé de confier à ACOBIOM les analyses moléculaires par séquençage des échantillons sanguins de patients accueillis au sein du CHU. Ces analyses se feront via la technique RNA-Seq associée à la plate-forme bioinformatique et biostatistique de la société, fruit de 20 ans de recherche et de savoir-faire dans l’analyse des ARN. Ces travaux vont permettre d’identifier les biomarqueurs ARNs (codants et non codants) spécifiques de l’IC/FEp, de développer un futur diagnostic et la mise en place d’une médecine personnalisée pour les patients atteints de ce type d’insuffisance cardiaque (IC/FEp).

Ce partenariat entre le service de cardiologie du CHU de Montpellier et ACOBIOM fait suite à de précédentes collaborations scientifiques qui ont visé à stratifier les patients atteints d’insuffisance cardiaque du ventricule gauche en utilisant une combinaison de marqueurs biochimiques courants associés à des données cliniques. Grâce à l’expertise de la société ACOBIOM dans le traitement des données et son savoir-faire en machine-learning (intelligence artificielle), un outil de classification computationnel a ainsi été développé pour diagnostiquer l’insuffisance cardiaque avec fraction d’éjection préservée (IC/FEp).

Partenariat entre Acobiom et le CHU de Montpellier sur le projet MeDIAGSTOLE sur l'insuffisance cardiaque.

Télécharger le communiqué de presse :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.